Ce débat fait partie du programme labéllisé par l’axe 2 “Santé et sociétés” de la MSH Paris Nord : « Autour de l’évaluation des Groupes d’entraide mutuelle et du travail de care dans le champ de la santé mentale. Séminaire interdisciplinaire en psychologie, économie et gestion » coordonnée par Pascale Molinier et Nicolas Da Silva. Il fait également partie du programme des Semaines de la Folie Ordinaire en Ile de France.

Débat entre Serge Volkoff et Paul Bretécher, animé par Pascale Molinier.
« Les temps qui servaient à préparer le travail, anticiper les incidents, vérifier un geste que l’on vient de faire ou une décision que l’on vient de prendre, rectifier ou peaufiner, mais aussi se concerter entre collègues, transmettre des savoirs, confronter et discuter des façons de faire, se réduisent ou disparaissent. Or c’est là, dans ces temps « non productifs », que se joue la qualité du résultat », Serge Volkoff.
Dans un collectif de travail, pour autant qu’il existe, comment peut-on laisser place à l’initiative de chacun et respecter ses rythmes ? Faut-il un chef d’orchestre pour organiser l’ensemble ? Peut-on faire confiance à l’improvisation ?”, Paul Brétecher.
C’est comme si tu étais un chef d’orchestre. Tu veux produire une musique donnée, une symphonie ou je ne sais quoi, une bonne interprétation. D’un autre côté, tu tiens à ce que tel personnage, très handicapé physique ou débile, soit à la batterie, à la grosse caisse. La logique de l’orchestre serait de le vider. Et bien non! Justement, il faut faire de la musique avec ce type de partenaire. Tout réinventer. Moduler complètement son écoute. ‘Ne pas avoir de préjugé démocratique’“, Félix Guattari lors d’un entretien avec Danielle Sivadon à propos de la dynamique des clubs thérapeutiques conçus par Tosquelles

Serge Volkoff est statisticien et ergonome, chercheur invité au Centre d’Études de l’Emploi et du Travail.
Paul Bretécher est psychiatre, psychanalyste, cofondateur d’”Agapes”, entreprise d’insertion (1991-2011) destinée à des usagers de la psychiatrie.
Pascale Molinier est psychologue, membre de l’UTRPP, Paris 13.

> Pour en savoir plus

UTRPP

menu-mobile

logoUTRPP
Retour haut de page