Séminaire ” Inquiétante étrangeté et enjeux de subjectivation “

mars 2019

13mar21:00Séminaire " Inquiétante étrangeté et enjeux de subjectivation "USICType d'évenement:Séminaires

Organisé par

Angélique Christaki et Claire Nioche Sibony

Quand ?

13 mars 2019 21:00

Où ?

USIC

18, rue de Varenne 75007, Paris

Détails de l'événement

Revenance, insistance, persistance — Isabelle Alfandary (Université Sorbonne-Nouvelle)

L’inquiétante étrangeté (unheimlich) est un instant de vacillement. Elle a trait à ce qui met mal à l’aise, et désigne un moment de désorientation. Ce surgissement intempestif, causé par l’étrange familiarité inhérente à l’image spéculaire, peut évoluer jusqu’aux phénomènes de dépersonnalisation, non nécessairement pathognomoniques du champ de la psychopathologie des psychoses.

Freud remarque que les nuances qui se déplient du heimlich vers le unheimlich sont un voyage du mot dans la langue, de sorte que l’étrange et le familier finissent par coïncider. Le sens du mot évolue sur la crête d’une ambivalence qui touche à l’origine sexuelle de la trace verbale. Le double sens du mot est ainsi résonance de langue et de pensée si bien que toute déroute de cette duplicité foncière des mots a des effets sur le potentiel créatif du sujet. Cette hypothèse enracine le rapport à la réalité dans la langue, puisque le rapport du sujet au mode et à l’altérité dépend du destin des traces verbales issues de la rencontre avec la langue maternelle. Ainsi, les catégories freudiennes de la psychopathologie correspondent aux modalités psychiques singulières suivant lesquelles un sujet loge le plus intime de soi dans la langue, et dans ce sens, l’errance, la répétition, l’exclusion sont les modalités singulières du sujet pour habiter un lieu psychique et pour construire un lien social.

Partant alors de l’idée que les moments d’inquiétante étrangeté reflètent des moments critiques de subjectivation, il s’agira, en partant de la question des traces psychiques et leurs destins, d’ouvrir des pistes de recherche au regard de la clinique du sujet et au regard du malaise dans la civilisation.

Ce séminaire est un lieu de recherche transversale, inscrit dans le cadre de l’UTRPP, Université Paris 13. Il est envisagé comme un espace de réflexion et d’échanges. Il est destiné aux doctorants et jeunes docteurs qui souhaitent présenter et approfondir leurs recherches, et il est ouvert aux étudiants de master, ainsi qu’aux chercheurs et enseignants chercheurs désireux de transmettre leur expérience. Une journée d’étude sur ce thème est organisée dans le cadre de l’UTRPP en mars 2019.

Pour la première année de ce séminaire, cinq séances sont prévues de janvier à juin. Il se tiendra à l’USIC au 18 rue de Varenne 75007, Paris à 21h.

À VENIR

Le 3 avril
Le 5 juin

À propos des organisateurs

Angélique CHRISTAKI
Chercheuse associée HDR membre de l’UTRPP (EA4403) de l’université Paris 13- Sorbonne- Paris-Cité.
Enseignante à l’Université Paris 13
Psychologue clinicienne
Psychanalyste

Claire NIOCHE SIBONY
MCF, Université Paris 13
Membre de l’UTRPP (EA4403)
Psychanalyste

> Télécharger le programme

UTRPP

menu-mobile

logoUTRPP