Séminaire “Psychanalyse et écriture”

octobre 2017

12oct21:00- 23:00Séminaire "Psychanalyse et écriture"Séminaire de recherche du Collège USPC psychanalyse, psychopathologie et psychologie cliniqueUnion Sociale d'Ingénieurs, Cadres et dirigeants chrétiensType d'évenement:Séminaires

Organisé par

Collège USPC de psychanalyse, psychopathologie et psychologie clinique

Quand ?

12 octobre 2017 21:00 - 12 octobre 2017 23:00

Où ?

Union Sociale d'Ingénieurs, Cadres et dirigeants chrétiens

18 rue de Varenne, 75007 Paris

Détails de l'événement

Co-animé par Jean-François Chiantaretto (UTRPP, Paris 13) et Françoise Neau (PCPP, Paris Descartes).
Séance du 12 octobre avec Janina Altounian, essayiste, qui a par ailleurs été, de 1970 à 2012, co-traductrice des Œuvres Complètes de Freud aux PUF sous la direction de Jean Laplanche et responsable de l’harmonisation dans l’équipe éditoriale. Née à Paris de parents arméniens rescapés du génocide de 1915, elle travaille sur la « traduction » de ce qui se transmet d’un trauma collectif aux héritiers des survivants. Elle est un des membres fondateurs d’AIRCRIGE.

Présentation de la séance

Comme je le dis quand on me croit « psychanalyste », mon « écriture d’analysante » relève d’un genre hétérodoxe dont je demande plutôt à ceux de mes lecteurs qui l’apprécient en quels termes on pourrait la définir puisque je ne suis ni psychanalyste, ni universitaire, ni traductrice. Ce que j’écris n’est pas de l’autobiographie, ni une restitution du travail de la cure, ni un essai de réflexions psychanalytiques, ni une écriture d’écrivain. Mes écrits dont le thème principal est celui de la transmission reflètent peut-être une condition diasporique aux multiples appartenances, celle d’une enfant de survivants d’un génocide, « migrants » des années 20, « sauvée » par L’école de la République qui l’introduisit aux études et à la langue de Freud.

Principaux ouvrages
« Ouvrez-moi seulement les chemins d’Arménie »/ Un génocide aux déserts de l’inconscient (Préface de René Kaës), Les Belles Lettres, 1990, 2003 (2° éd.).
La Survivance / Traduire le trauma collectif, Dunod, 2000, 2003 (réimp.).
L’écriture de Freud/ Traversée traumatique et traduction, PUF, 2003.
L’intraduisible / Deuil, mémoire, transmission, Dunod, 2005, 2008 (réimp.).
Mémoires du Génocide arménien. Héritage traumatique et travail analytique, Vahram et Janine Altounian, avec les contributions de K. Beledian, J.F. Chiantaretto, M. Fraire, Y. Gampel, R. Kaës, R. Waintrater, PUF, 2009.
De la cure à l’écriture / L’élaboration d’un héritage traumatique, PUF, 2012.
Quel deuil pour ce qui n’a plus de lieu ? Traduire les traces, inscrire l’effacement (à paraître)

Présentation du séminaire

En quoi, selon quelles modalités, avec quels enjeux et jusqu’où l’écriture concerne-t-elle et implique-t-elle spécifiquement les psychanalystes, ainsi que les psychologues cliniciens qui se réfèrent à la psychanalyse, dans leurs pratiques et dans leurs recherches ?
L’écriture a été fondatrice dans l’invention freudienne de la psychanalyse, des Lettres à Fliess au modèle du bloc-notes magique, de l’écriture de cas à l’élaboration de la métapsychologie, en passant par l’écriture historienne et l’approche « impliquée » de l’écriture. Qu’elle soit source d’inhibition ou de plaisir, support ou espace du penser, à usage intime ou à vocation publique, « potentielle » ou effective, l’écriture reconvoque aujourd’hui encore le geste freudien, pour tout clinicien fondant et interrogeant sa pratique clinique dans la référence à la psychanalyse – à ce titre intrinsèquement chercheur.
Le séminaire prévoit à chaque séance un temps de présentation et un temps égal de discussion et d’échanges entre les participants. Nous inviterons tantôt des cliniciens qui écrivent, tantôt des écrivains qui donnent à penser aux cliniciens. Loin de la tradition de la « psychanalyse appliquée », nous privilégierons la dimension analysante de l’œuvre.

Ouvert aux étudiants de Master de SPC, aux doctorants et jeunes docteurs, aux cliniciens et enseignants-chercheurs intéressés.
Le séminaire a lieu le 2ème jeudi du mois, hors vacances scolaires.
Une participation régulière au séminaire est souhaitée, afin qu’il puisse fonctionner comme un groupe de travail.
Pré-inscription souhaitable : jfchant@wanadoo.fr ou fr.neau@free.fr

Prochaine séance

Le 9 novembre 2017, avec Gilberte Genseil, psychanalyste.

Documents

>Télécharger le programme du séminaire

UTRPP

menu-mobile

logoUTRPP