Co-animé par Jean-François Chiantaretto (UTRPP, Paris 13) et Françoise Neau (PCPP, Paris Descartes).
Séance du 8 mars 2018, avec Jean-Michel Rey, écrivain et professeur émérite en philosophie à UP8.

Il s’agit de présenter mes deux derniers livres : Penser avec l’imaginaire – Entretien avec Michel Enaudeau (paru en mai 2017) et Le suicide de l’Allemagne – Le Moïse de Thomas Mann (paru en janvier 2018). Le premier retrace les étapes de mon travail depuis le tout début des années 1970, en mettant notamment l’accent sur ce qui m’occupe depuis une vingtaine d’années : tout ce qui touche au « crédit » et à la croyance dans les domaines les plus variés, de l’économie à l’esthétique en passant par le psychanalyse ou la théologie. J’y développe aussi le motif d’un dialogue franco-allemand ayant lieu depuis le 19° siècle. Le deuxième cherche à rendre compte d’une nouvelle de Thomas Mann, écrite en 1943, La Loi, qui est une sorte de portrait de Moïse en artiste. Cette fiction est une manière d’analyser la situation du moment en s’intéressant tout particulièrement à la langue et en mettant l’accent sur le processus de la formation. C’est en réécrivant des épisodes bibliques concernant Moïse, et en s’inspirant de quelques écrivains allemands (Jean Paul, Nietzsche, Heine, Kafka…) dont il se sait proche, que Thomas Mann met en lumière le fait que l’Allemagne de cette époque se prive d’une partie majeure d’elle-même (« l’esprit juif ») – en courant ainsi à sa perte. Sur cette nouvelle, il ne cesse de revenir dans les années qui suivent, en la commentant et en en explicitant les aspects majeurs.

Jean-Michel Rey a enseigné la philosophie et l’esthétique à l’Université de Paris VIII. Professeur émérite depuis 2008. Directeur de programme au Collège International de Philosophie de 1992 à 1998. Nombreux articles en France et à l’étranger. Une vingtaine de livres sur Nietzsche, Freud, Kafka, Valéry, Péguy, Artaud. Il a republié Philosophie de l’Histoire de France d’Edgar Quinet avec une Postface (Payot, 2009).
Publications récentes aux éditions de L’Olivier : Paul ou les ambiguïtés (2008), L’Oubli dans les temps troublés (2010).
Une trilogie intitulée Histoires d’escrocs aux éditions de l’Olivier : t. I, La vengeance par le crédit ou Monte-Cristo (2013), t. II, La Banqueroute en famille ou les Buddenbrook (2014), t. III, L’Escroquerie de l’homme par l’homme ou The Confidence-Man (2014). Cette trilogie fait suite à trois livres : La Part de l’autre (P.U.F., 1998), Le Temps du crédit (2002) et Les Promesses de l’œuvre (2003) publiés chez Desclée de Brouwer.
Penser avec l’imaginaire (Entretien avec Michel Enaudeau), Les Belles Lettres, 2017.
Le Suicide de l’Allemagne – le Moïse de Thomas Mann, Desclée de Brouwer, 2018.

Ouvert aux étudiants de Master de SPC, aux doctorants et jeunes docteurs, aux cliniciens et enseignants-chercheurs intéressés.
Le séminaire a lieu le 2ème jeudi du mois, hors vacances scolaires.
Une participation régulière au séminaire est souhaitée, afin qu’il puisse fonctionner comme un groupe de travail.
Pré-inscription souhaitable : jfchant@wanadoo.fr ou fr.neau@free.fr

Prochaine séance

Le 12 avril 2018, avec Catherine Rodière-Rein, psychanalyste.

Documents

>Télécharger le programme du séminaire
UTRPP

menu-mobile

logoUTRPP
Retour haut de page