Journée d’études “Quelles théories pour penser l’individuel et le collectif ? Intrapsychique et intersubjectif”

octobre 2016

21octToute la journéeJournée d'études "Quelles théories pour penser l’individuel et le collectif ? Intrapsychique et intersubjectif"Université Paris 13 - Campus de VilletaneuseType d'évenement:Journées d'étude

Quand ?

Toute la journée (Vendredi)

Où ?

Université Paris 13 - Campus de Villetaneuse

99, Avenue Jean-Baptiste Clément 93430 Villetaneuse

Détails de l'événement

Argument

« L’opposition entre la psychologie individuelle et la psychologie sociale, ou psychologie des foules, qui peut bien à première vue nous paraître très importante, perd beaucoup de son acuité si on l’examine à fond (…) Dans la vie psychique de l’individu pris isolément, l’Autre intervient très régulièrement en tant que modèle, soutien et adversaire, et de ce fait la psychologie individuelle est aussi, d’emblée et simultanément, une psychologie sociale » (Freud, 1921).

Cette formulation bien connue et non isolée de Freud témoigne du fait que, pour celui-ci, la part psychique, individuelle, et la part sociale, collective, de l’être humain constituaient les deux faces complémentaires d’une même réalité. Si Freud consacra près de la moitié de son œuvre au « social » (groupes, foules, masses, institutions, culture) cet intérêt n’a pas toujours recueilli l’assentiment des psychanalystes de son temps ou de ses successeurs proches, de même que l’articulation théorique entre individuel et social n’a pas toujours été « examinée à fond », c’est à dire avec la rigueur épistémologique voulue. A partir de cliniques nouvelles, d’une prise en compte différente du couple transfert-contretransfert, donc analyste–analysant, et en appui sur des observatoires nouveaux (groupes, familles, institutions, travail), il faudra attendre les années 50-60 pour que s’opère une décentration de l’analyse individuelle et donc du seul fonctionnement intrapsychique vers l’analyse des productions inter et transubjectives, orientant les analystes contemporains vers une 3ème topique (dite intersubjective) ou comme le propose R. Kaës, une métapsychologie du 3ème type.

L’UTRPP est un laboratoire qui, tout en étant attaché à la transversalité qui fonde son originalité, encadre et produit des recherches en psychologie clinique et psychopathologie individuelle et groupale référées à la psychanalyse (ou mieux les psychanalyses) comme théorie et méthode d’exploration du psychisme conscient et inconscient. Fort de cette pluridisciplinarité nous avons souhaité aujourd’hui nous interroger sur les différentes théories susceptibles d’éclairer les liens entre individuel et social, intra et inter-psychique, leurs articulations, leurs complémentarités et tensions potentielles, leurs conditions de dialogue et de générativité.
Chacun des intervenants présentera l’un des ces grands courants théoriques, son utilisation dans la recherche au sein du laboratoire et pour lui même ou ses collègues et/ou collaborateurs. Une table ronde de doctorants représentatifs des 3 axes illustrera ces recherches, l’ensemble étant discuté par René Kaës et deux représentants des laboratoires (PCPP et CRPMS) constitutifs, au sein de USPC, du collège « psychanalyse, psychopathologie, psychologie clinique » auquel appartient l’UTRPP.

Documents

> Télécharger l’affiche de l’événement
> Télécharger le programme de l’événement

UTRPP

menu-mobile

logoUTRPP