Le statut de ce compte utilisateur est Approuvé·e

Cet utilisateur n'a encore ajouté aucune information à son profil.

Fonction : Doctorante
Année d'inscription : 2010

Sujet : « L'errance chez les jeunes adultes ».

Les jeunes sans domicile fixe vivent à la rue sans espace propre. Ils sont dans une sorte de  pulsion au mouvement physique et à la fois psychique. De ce fait, ils sont dans une pulsion à errer. Celle-ci est donc une opération psychique inconsciente qui pousse un individu à déambuler.

Aussi, l’errance chez ces jeunes est une sorte de nomadisme. Nomadisme qui est révélateur d’une rupture du  lien d’appartenance primaire avec des liens intersubjectifs perturbés.

Nos sociétés réinventent constamment le nomadisme. La pulsion à errer se donne à voir lors des déplacements touristiques (camping, camping car, mobile home). Cette forme de nomadisme serait le reflet d'une pulsion à errer sublimée.

Donc, l'inclus qui aurait réussi à sublimer la pulsion à errer pourrait se nommer « voyageur ». En revanche, quand les modalités de sublimation ne sont pas acquises alors elles conduiraient à l'errance. Le cheminement sans fin, l’errance non aboutie, sans sublimation s’imposerait comme révélatrice d’une souffrance psychique. Cette souffrance s’avère l’expression d’une  problématique personnelle,  familiale voir même sociale.

Directeur de thèse : Jean-Pierre PINEL

Organisations de colloques de portée nationale/internationale

  • Hafhouf, H. (2012). Secrétariat scientifique du comité d'organisation du colloque international« Actualité des cliniques institutionnelles », Université Paris 13 Villetaneuse, 29 et 30 mars.