Ouvrage sous la direction de Florian Houssier.

Présentation

En introduisant les notions d’inconscient, de temporalité après-coup, de retour du refoulé, de transfert, d’analyse et d’autoanalyse, Sigmund Freud bouleverse la conception de temporalité linéaire d’un récit biographique. Il subvertit et complexifie le rapport entre vie et oeuvre. Il ouvre ainsi un autre espace de pensée au carrefour entre les conflits intrapsychiques et leur sublimation. Comme il existe un transfert de recherche ou un transfert latéral, le transfert « à l’oeuvre » et sa pluralité de sens ne sont pas sans incidences dans la construction de l’édifice théorique.
Cet ouvrage vise à explorer les débuts de la psychanalyse à travers le talent « autoanalytique » de Freud tout autant que sa passion du transfert et sa capacité à dialoguer avec des êtres et des univers culturels des plus diversifiés. Nouant le transfert au contre-transfert, nous investiguons la psychanalyse par ses origines à travers la compréhension de son créateur, ouvrant l’hypothèse selon laquelle la théorie freudienne ne serait pas tant une oeuvre auto-engendrée que, pour partie au moins, biographico-créée.
Cet ouvrage est par conséquent l’occasion de redonner la parole à Freud par l’exploration de ses transferts, tant humains, cliniques que théoriques, offrant la potentialité d’une analyse plurielle. Par rebond, cet ouvrage nourrit un éclairage contrasté du portrait du fondateur de la psychanalyse.

Les auteurs

Béatrice DULCK est psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne (SPF), doctorante de l’Unité transversale de recherche : psychogenèse et psychopathologie (UTRPP), Université Sorbonne Paris Nord, Villetaneuse, Sorbonne Paris Cité.
Florian HOUSSIER est psychologue clinicien, psychanalyste, président du Collège international de l’adolescence (CILA), professeur de psychologie clinique et psychopathologie, Unité transversale de recherche : psychogenèse et psychopathologie (UTRPP), Université Sorbonne Paris Nord, Villetaneuse, Sorbonne Paris Cité.
Carine KHOURI NAJA est psychologue clinicienne, psychanalyste, chargée de cours à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, Liban.
Edith LECOURT est psychologue, psychanalyste, musicienne et musicothérapeute, professeur émérite en psychologie, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité.
Vladimir MARINOV est membre de l’Association psychanalytique de France (APF), professeur de psychologie clinique et psychopathologie, Unité transversale de recherche : psychogenèse et psychopathologie (UTRPP), Université Sorbonne Paris Nord, Villetaneuse, Sorbonne Paris Cité.

Informations

19 € TTC France
170 pages, format : 14 x 20,5 cm
ISBN/EAN 978-2-84835-508-5
Pour en savoir plus