Résumé

De quoi la crise du care est-elle le nom ? De la crise des solidarités familiales ? De celle de l’État providence ou encore du travail gratuit des femmes ?

La perspective du care déplace les frontières entre le privé et le public, l’intime et le politique, la théorie et l’empirie. De la façon la plus vivante possible et sans aucun souci d’exhaustivité, cet ouvrage restitue l’effervescence actuelle des recherches sur le care. Il propose un regard pluriel, à partir d’enquêtes empiriques, sur le travail du care au Japon, au Brésil, en France, aux États-Unis, en Colombie, au Liban, en Argentine. Ce qui ressemble bien à un « mouvement du care » à l’échelle internationale est analysé à partir de trois thématiques principales : le care à l’aune des rapports sociaux, le care saisi dans la famille et le travail à domicile et enfin le care face aux discriminations et à l’action publique. L’ouvrage met en avant les ambiguïtés du care tant psychologiques, éthiques que politiques : proximité entre les corps, présence de la sexualité, de la mort, emballement des affects, récurrence des rapports de domination qui ne vont jamais sans violence et sans humiliation ou mépris social. Il rappelle aussi l’intérêt des comparaisons internationales pour faire apparaître les formes communes et les spécificités de cette mondialisation du care nourrie par des migrations féminines de grande ampleur.

Extraits

Introduction – Aurélie Damamme, Helena Hirata, Pascale Molinier
Première partie : Care et rapports sociaux
Evelyn Nakano Glenn – La race, le genre et l’obligation de prendre soin (care)
Helena Hirata, Efthymia Makridou et Myrian Matsuo – Trajectoires professionnelles et rapports sociaux : le travail du care dans une perspective comparative
Pascale Molinier – Les écueils de la professionnalisation du care
Chiho Ogaya – Care et migration philippine vers le Japon : féminisation des migrations et ses conséquences
Deuxième partie : Care, famille et travail à domicile
Mira Younes et Pascale Molinier – Le « familialisme », au-delà de la fausse conscience : une analyse à partir de récits de travailleuses domestiques (Colombie, Liban)
Natacha Borgeaud-Garciandía – Coquines et polissonnes. Dans l’entre-soi des personnes âgées et des cuidadoras à Buenos Aires
Chizuko Ueno – L’impact de l’assurance dépendance de longue durée sur le care dans la famille : qui prend soin de qui, et dans quel cadre ? Une expérience japonaise, 2000- 2012 (Entretien)
Aurélie Damamme et Kurumi Sugita – Le care et ses paradoxes : l’expression des aidant·e·s dans une perspective comparée France-Japon
Troisième partie : Discriminations et action publique
Patricia Paperman – Care et discriminations : questions autour du handicap
Claude Martin – Comment le care s’impose-t-il à l’action publique ?
Tania Pérez-Bustos, María Fernanda Olarte Sierra et Adriana Díaz del Castillo H. – Pratiquer la médecine légale avec care : expériences de femmes scientifiques invisibles en Colombie
Postface Alain Smagghe – Que disent les théories du care à ceux qui, au jour le jour, se soucient des « personnes âgées dépendantes » ?

Pour plus d’informations