Soutenance de thèse Ayovi Christa ATTIVON

Sous la direction de Thierry Baubet, PUPH, USPN

Titre de la thèse

Expériences subjectives des enfants en conflit avec la loi au Togo : approche psychopathologique et perspectives psychothérapeutiques transculturelles.
Grandir à travers petites et grandes transgressions

Membres du jury

Thierry BAUBET, PUPH, Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, UTRPP/Université Paris Sorbonne Nord, Directeur de thèse
Marie-Rose MORO, PUPH, Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Université Paris Descartes, rapporteuse
Marion FELDMAN, PU, Psychopathologie psychanalytique, Université Paris Nanterre, rapporteuse
Yoram MOUCHENICK, PU Emérite, Psychologie Clinique Interculturelle, UTRPP/Université Paris Sorbonne Nord
Muriel BOSSUROY, MCU, Psychologie Transculturelle, UTRPP/Université Paris Sorbonne Nord
Malika Mansouri, PU, psychologie clinique , UTRPP/Université Paris Sorbonne Nord
Guillaume BRONSARD, PUPH, Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Université de Brest
Odile REVEYRAND-COULON, MCU avec HDR Emerite, Psychologie et Anthropologie, Laboratoire Cliniques Pathologique et Interculturelle (LCPI)/Université Toulouse Jean Jaurès

Résumé de la thèse

Le phénomène des Enfants en Conflit avec la Loi (ECL) au Togo renvoie aux notions de transgression des lois (symboliques, sociales, juridiques…) ou de tendances antisociales (Winnicott, 1994, 2004). Cependant, cette catégorisation des actes et de ces enfants, et adolescents, a émergé d’un angle de vue sociojuridique. Nous proposons donc une exploration de leurs expériences de vie en utilisant une méthodologie qualitative basée sur le recueil des données par des entretiens de récit de vie (Bertaux, 1993, 2006), puis sur une analyse de données combinant l’Interpretative Phenomenological Analysis (Smith, 1993) et le complémentarisme (Anthropologique/social et Psychologique/psychodynamique) (Devereux, 1972). Au cours de leur parcours, ces enfants engagent des tentatives de survie voire de résilience (Duval, 2006, de Tychey, 2012). Ce processus dynamique de reprise de développement induit une confusion fonctionnelle entre des facteurs de risque et des facteurs de protection, à certains moments de leur parcours de vie, face au degré d’adversité des événements vécus (Tomkiewicz, 2001). Les traumatismes psychiques et les symptômes psychopathologies qui en découlent sont encore peu étudiées dans leur complexité. Par conséquent, les manifestations de ses souffrances sont perçues comme des comportements conflictuels vis-à-vis de la loi, relevant de l’hérédité, de la lignée, du surnaturel, de la possession ou de la sorcellerie. Ce constat pose la question de l’intériorité et l’extériorité du conflit, et plus largement du positionnement épistémologique et des types de prise en charge d’ECL. De plus, le contexte socioculturel à savoir les mutations des structures familiales et les représentations sociales et les systèmes de médiation traditionnelle au Togo sont des facteurs facilitant l’accès à la réalité des ECL. De ce fait, la coordination des regards dans une visée interdisciplinaire devient un impératif.

Mots clés : IPA, récit de vie, transculturel, Enfant en Conflit avec la Loi, transgression, traumatisme, surnaturel, sacrificiel, transmission, inscription lignagère, protection de l’enfance.

Date

29 Mar 2023
Expired!

Heure

14:00 - 18:00

Heure Locale

  • Fuseau Horaire : America/New_York
  • Date : 29 Mar 2023
  • Heure : 08:00 - 12:00

Labels

Soutenances

Lieu

USPN, SMBH, salle M47
UTRPP

menu-mobile

logoUTRPP
Retour en haut