Le statut de ce compte utilisateur est Approuvé·e

Cet utilisateur n'a encore ajouté aucune information à son profil.

Fonction : PU
Bureau : F310
Téléphone : +33 (0)1 49 40 32 42

« De la clinique du normal à la clinique de l’extrême : devenir des traumatismes précoces »
1 – La clinique du normal : étude de sujets non consultants
• recherche en collaboration internationale (Réseau « Méthodes Projectives et Psychanalyse ») sur « le fonctionnement psychique de l’enfant de 10 ans » dans différents contextes culturels
• étude longitudinale avec sujets non consultants suivis depuis 20 ans

2 – Psychopathologie de l’extrême (agirs, précarité)
• recherches (dont deux en collaboration internationale : Brésil) sur le fonctionnement psychique des auteurs (adultes et adolescents) de comportements (sexuels) violents ; centration sur la dynamique identificatoire, approche transgénérationnelle
• recherche sur la clinique et la psychopathologie des jeunes exclus

3 – Troubles instrumentaux, des apprentissages, des conduites et du comportement et troubles de la personnalité (états limites, prépsychoses) chez l’enfant et l’adolescent. Facteurs de risques de délinquance.

4 – Travaux historiques et épistémologiques sur la psychologie clinique, la psychopathologie et le bilan psychologique et projectif  (école de Paris)

  • Responsable de la spécialité « Psychologie clinique et pathologique. Psychologie clinique interculturelle et transculturelle », M1 de Psychologie
  • Responsable du parcours « Psychologie clinique et pathologique » du M2 Professionnel, spécialité « Psychologie clinique et pathologique. Psychologie interculturelle et transculturelle »
  • Membre du Comité d’experts et de Comités de sélection depuis 2010
  • Délégué de l’UTRPP au Campus Condorcet
  • Membre du CNU (section 16)
  • Membre du comité de rédaction de Psychologie Clinique et Projective
  • Membre du comité de rédaction de Perspectives Psy

• Colloques internationaux au Brésil et en Turquie (2009, 2010, 2012)
• Colloque organisé par l’UTRPP (Paris 13) : « Identifications et agressions sexuelles », 28/04/2011 ; « Autour de l’œuvre de R. Perron : du bilan psychologique à l’épistémologie la recherche en psychologie clinique et en psychanalyse », 5/04/2012
• Colloque organisé par l’UTRPP (Paris 13) et le LPCP (Paris Descartes) : « Les fondamentaux de la psychopathologie psychanalytique. D’hier à demain », 9 et 10/11/2012 ; « Violences dans la famille », 14/12/13.

Thèse

Chagnon J-Y (2000), Le pronostic à la préadolescence, Thèse de doctorat sous la direction du Pr. C. Chabert, Bibliothèque de l’Institut de Psychologie, Université Paris Descartes.

Habilitation

Chagnon J.-Y. (2008), De la clinique du normal à la clinique de l’extrême : rupture ou continuité ?, Habilitation à diriger des recherches sous le parrainage du Pr. C. Chabert, Bibliothèque du Laboratoire de Psychologie Clinique et de Psychopathologie, Institut de Psychologie, Université Paris Descartes.

Ouvrages

  1. Chagnon J-Y (2002), Le pronostic à la préadolescence, Presses Universitaires du Septentrion.
  2. Chagnon J-Y (dir.) (2012), 45 commentaires de textes fondamentaux en psychopathologie psychanalytique, Paris, Dunod.
  3. Chagnon J-Y, Cohen de Lara A. (2012), Les pathologies de l’agir chez l’enfant. Approche clinique et projective,Paris, Dunod.
  4. Chagnon J-Y et coll. (2014), Approche clinique des troubles instrumentaux, Paris, Dunod, à paraître
  5. Chagnon J-Y (dir.) (2014), 38 commentaires de textes fondamentaux en psychologie clinique, Paris, Dunod, à paraître

Chapitres d’ouvrages collectifs

Internationaux

  1. Chagnon J.-Y. (2007), Les états limites : approche psychanalytique francophone contemporaine in Labrosse R., Leclerc C., sous la direction de (2007), Trouble de personnalité limite et réadaptation : Points de vue de différents acteurs, Montréal, Editions Ressources, 13.01-13.37.
  2. Chagnon J-Y (2008), Distúrbios de comportamento, narcisismo fálico e luta contra a passividade na adolescência,  in Rezende Cardoso M., Marty F., Destinos Da Adolescênscia, Rio de Janeiro, 7 letras, 121-138.
  3. Chagnon J-Y (2010), La clinique du « normal », Introduction, in Settineri S., Mento C. (eds) (2010), Rorschach et Méthodes projectives : études et recherches cliniques, Trieste, Edizioni Luglio, 7-15.
  4. Chagnon J-Y (2010), La normalité comme équilibre permanence-changement : à propos de cas suivis longitudinalement, in Settineri S., Mento C. (eds) (2010), Rorschach et Méthodes projectives : études et recherches cliniques, Trieste, Edizioni Luglio, 16-26.
  5. Chagnon J-Y (2010), A pericia psychológica da criança e do adolsecente, in Matos Do Amparo D., Conte De Almeida S.F., Tarouquella R. Brasil K., Marty F. (2010), Adolescência e violência. Teorias e práticas nos campos clínico, educacional e jurídico, Brasilia, Líber Livro Editora, 191-228.
  6. Chagnon J-Y (2012), Troubles du comportement, narcissisme phallique et lutte contre la passivité à l’adolescence, in Marty F., Rezende Cardoso M. (eds) (2012), Violence à l’adolescence. France-Brésil : regards croisés, Paris, In Press, 99-115.
  7. Chagnon J-Y (2012), A Identificação, in Marty F. (org.) (2012), Os grandes conceitos da Psycologia Clínica, Sao Paulo, Editçóes Loyala, 85-103.
  8. Cohen de Lara A., Chagnon J-Y, Os mecanismos de defesa, in Marty F. (org.) (2012), Os grandes conceitos da Psycologia Clínica, Sao Paulo, Ediçóes Loyala, 125-150.
  9. Chagnon J-Y (2012), As agressões sexuais na adolescência, in Matos Do Amparo D., Francesca Conte de Almeida S., Tarouquella R. Brasil K., Gandolfo Conceiçao M-I, Marty F. (dir.) (2012),Adolescência e violência, Brasilia, Universidade de Brasilia.
  10. Chagnon J-Y (2013), Erişkinlik çağina girişi kaçirmak, in Parman T. (ed.), Ergenlikte değisim ve erişkin yaşama geğis, Istanbul, Bağlam, 243-258.
  11. Chagnon J-Y (2013), L’expertise psychologique de l’enfant et de l’adolescent, in collectif franco- brésilien (2013), Adolescence et violence : contextes clinique, juridique et scolaire, à paraître, Paris.

Nationaux

  1. Chagnon J.-Y. (2004), L’expertise psychologique de l’enfant et de l’adolescent, in Emmanuelli M., sous la direction de (2004), L’examen psychologique en clinique, Paris, Dunod, 69-81.
  2. Chagnon J-Y (2005), Note de lecture : L’hyperactivité infantile. Débats et enjeux, sous la direction de Jean Ménéchal (2002), in Joly F. sous la direction de (2005), L’hyperactivité en débat,Ramonville St Agne, Erès, 127-133.
  3. Marty F., Chagnon J.-Y. (2006), Identité et identification à l’adolescence, Encyclopédie Médico-chirurgicale, 37-213-A-30.
  4. Chagnon J.-Y. (2007), Traumatisme, violence et agressions sexuelles à l’adolescence et chez le jeune adulte, in Marty F., sous la direction de (2007), Traumatisme, violence et             symbolisation, In Press, 123-147.
  5. Chagnon J-Y (2008), L’identification, in ouvrage coll., sous la dir. de Marty F. (2008), Les grands concepts de la  psychologie clinique, Paris, Dunod, 77-95.
  6. Cohen de Lara A., Chagnon J-Y (2008), Les mécanismes de défense, in ouvrage coll., sous la dir. de Marty F.  (2008), Les grands concepts de la  psychologie clinique, Paris, Dunod, 117-141.
  7. Chagnon J-Y (2009), La période de latence, in ouvrage coll., sous la dir. de Marty F., Les grandes problématiques de la  psychologie clinique, Paris, Dunod, 27-45.
  8. Chagnon J-Y (2010), Regard clinique sur un cas d’enfant dyslexique-dysorthographique, in ouvrage collectif, sous la direction de Marty F. (2010), Recueil de cas cliniques en psychopathologie de l’enfant, Paris, In Press, 85-110.
  9. Chagnon J-Y (2010), Approche psychopathologique d’un cas d’hyperactivité, in ouvrage             collectif, sous la direction de Marty F. (2010), Recueil de cas cliniques en psychopathologie de l’enfant, Paris, In Press, 129-142.
  10. Chagnon J.-Y. (2010), Délinquance, in Le Breton D., Marcelli D. (eds) (2010),  Dictionnaire de la jeunesse et de l’adolescence, Paris, PUF, 213-217.
  11. Chagnon J.-Y. (2010), Emprise, in Le Breton D., Marcelli D. (eds) (2010), Dictionnaire de la jeunesse et de l’adolescence, Paris, PUF,  273-274.
  12. Chagnon J-Y (2011), Une névrose de l’enfant et son destin à l’âge adulte, in Emmanuelli M. (dir.) (2011), Actualité des troubles névrotiques chez l’enfant et l’adolescent : apports du bilan psychologique, Toulouse, Érès, 127-184.
  13. Chagnon J-Y, Bernardeau C. et coll. (2011), Définition et cadre clinique de l’examen psychologique de l’enfant et de l’adolescent, in Voyazopoulos R., Eynard L.A., Vannetzel L. (eds) (2011), L’examen psychologique de l’enfant et l’utilisation des mesures, Paris,             Dunod, Ch. 6, 71-123.
  14. Chagnon J-Y, Durand M-L (2011), La prépsychose : une notion toujours actuelle en psychopathologie, In Chabert C., Azoulay C. (dir.) (2011), 12 études en clinique projective.            Approche psychanalytique, Paris, Dunod, 49-69.
  15. Chagnon J-Y (2012), Psychopathologie des auteurs d’agressions sexuelles, in Estellon V., Marty F. (dir.) (2012), Cliniques de l’extrême, Armand Colin, 131-150.
  16. Durand M-L, Chagnon J-Y, (2013), Squelette interne, évolutions et perspectives. Commentaires du cas Thomas, in Azoulay C. (dir.), Les troubles psychotiques chez l’enfant et l’adolescent. Apports du bilan psychologique, Paris, Érès, 101-132.

Articles dans revues internationales avec comité de lecture

  1. Chagnon J-Y (2007), Permanence and change in the passage of childhood at the adulthood : presentation of a longitudinal study and methodological reflections, Yansitma (Projection: Journal of psychopathology and projective tests), Sayi 7-8/Kasim-Aralik 2007, 53-62.
  2. Chagnon J.-Y. (2008), Les agressions sexuelles : un aménagement des troubles narcissiques identitaires, Paidéia. Cadernos de Psicologia e educacão, Ribeirão Preto, Vol. 18, N° 41,             p. 495-515.
  3. Chagnon J-Y (2009), Les états limites dans les travaux psychanalytiques français, Psicologia USP, Sao Paulo, Vol. 20, n° 2, 173-192.
  4. Chagnon J-Y (2009), A agressão sexual na adolescência: um destino da hiperatividade? (L’agression sexuelle à l’adolescence : un destin de l’hyperactivité?), Agora – Estudos em Teoria Psicanalítica, IP – UFRJ, Vol XII, nº 2, p. 275-290, Rio de Janeiro, jul.-dez. 2009.
  5. Houssier F., Duchet C., Chagnon J-Y, Robert P., Marty F. (2011), A skin on fire : the link between thermal metaphors and early trauma in a case of pedophilia, Bulletin of   Menninger Clinic, Vol. 75, no 1, 2011, 43-60.
  6. Chagnon J-Y (2012), Sinir durumlar : çağdaş fransiz psikanalitik yaklaşimi 1 (Borderline states : Contemporary French Approach 1), Yansitma (Projection : Journal of psychopathology and projective tests), Sayi 17/Haziran 2012, 9-21.
  7. Chagnon J-Y (2013), Sinir durumlar : çağdaş fransiz psikanalitik yaklaşimi 2 Sentez Ve Tedavi (Borderline states : Contemporary French Approach 2 : Synthesis and Treatment),Yansitma(Projection : Journal of psychopathology and projective tests), Sayi 18,  

Articles dans revues nationales avec comité de lecture

  1. Chagnon J-Y., Amar M., Minotti J-L, Ressiguier M. (1985), L’unité intensive du soir de la Chancellerie, Annales médico-psychologiques, Vol. 143, n° 3, 1985, 296-302.
  2. Chagnon J-Y., Rozier D. (1996), Le projet intégratif. Propos sur l’indication d’un groupe thérapeutique pour adolescents en grandes difficultés scolaires, Perspectives Psy.,Vol 35, n° 2, 1996, 122-127.
  3. Chagnon J-Y. (1998), « Les idées consentantes » : un cas de névrose chez un préadolescent,Psychologie clinique et projective, Vol. 4-1998, 111-130.
  4. Chagnon J-Y. (1999), A propos d’un apport original de René Diatkine : le plaisir de désirer ou la capacité de rêverie, Psychiatrie de l’Enfant, n° 1-1999, 5-26.
  5. Chagnon J-Y (2000), Les troubles narcissiques chez les agresseurs sexuels, Psychologie clinique et projective, Vol. 6-2000, 265-278.
  6. Chagnon J-Y (2001), Le pronostic à la préadolescence, Soutenance de thèse, Bulletin de Psychologie, Tome 54 (1), n° 451, Janvier-Février 2001, 85-88.
  7. Chagnon J-Y (2001), L’enfant de 10 ans face aux épreuves projectives, Psychologie clinique et projective, Vol. 7-2001, 175-198.
  8. Chagnon J-Y (2003), Le pronostic à la préadolescence : une étude longitudinale, Psychologie clinique et projective, Vol. 9-2003, 149-201. 
  9. Chagnon J-Y (2004), A propos des aménagements narcissico-pervers chez certains agresseurs sexuels, Psychologie Clinique et Projective, Vol. 10-2004, 147-186.
  10. Chagnon J-Y (2005), Hyperactifs ou hypo-passifs ? Hyperactivité infantile, agressions sexuelles à l’adolescence et nouveau malaise dans la civilisation, Psychiatrie de l’Enfant,             n°1-2005, 31-88.
  11. Chagnon J.-Y. (2005), Aux marges de la psychose : la perversité sexuelle, Bulletin de psychologie, Tome 58(6) /480/ novembre-décembre 2005, 663-670.
  12. Chagnon J-Y (2005), Féminité entre latence et adolescence, Adolescence,2005, 23, 3, 557-573.
  13. Chagnon J.-Y. (2006), Avant propos : les TOP, THADA et autres DYS ont-ils un fonctionnement mental ? Si oui lequel, sinon pourquoi ? (Dossier « Regards cliniques sur des troubles d’actualité » coordonné par JYC), Perspectives Psy, Vol. 45, n° 4, 314-317.
  14. Chagnon J.-Y. (2006), Plaidoyer pour un abord psychopathologique de l’hyperactivité,Perspectives Psy, Vol. 45, n° 4, 331-338.
  15. Chagnon J.-Y. (2006), Le masochisme dans les travaux psychanalytiques français : un sujet (dé)battu, Psychologie clinique et projective, Vol 12-2006, 7-67.
  16. Chagnon J.-Y., Durand M. L. (2007), La prépsychose : un concept toujours actuel en psychopathologie de l’enfant? Psychologie clinique et projective, Vol. 13, 123-171.
  17. Poumeyrol S., Chagnon J-Y (2009), Maladie et corps libidinal à l’adolescence, Psychologie Clinique et Projective, Vol. 15, 67-101.
  18. Chagnon J.-Y. (2010), Peut-on tuer (violer) par procuration ? Traumatisme et transmission transgénérationnelle, L’évolution Psychiatrique 2010 ; 75(1), 45-59.
  19. Chagnon J.-Y., Marty F. (2010), Avant propos : Cliniques de l’extrême (dossier « Cliniques de l’extrême », coordonné par J-Y C), Perspectives Psy, Volume 49, nº4, octobre-décembre 2010, 280-284.
  20. Chagnon J.-Y. (2010), L’agression sexuelle à l’adolescence : un destin potentiel de l’hyperactivité ?, Perspectives Psy, Volume 49, nº4, octobre-décembre 2010, 303-309.
  21. Chagnon J.-Y. (2011), L’apport des méthodes projectives –approche psychanalytique- au bilan psychologique de l’enfant et de l’adolescent. Bilan de 30 ans de travaux,Neuropsychiatrie de l’Enfance et de l’Adolescence (2011), 59, 48-53.
  22. Chagnon J-Y (2011), Identification à l’agresseur et identification projective à l’adolescence. A propos d’un cas, Topique, n° 115, Mai 2011, 127-140.
  23. Chagnon J-Y, Croas J., Durand M-L, Guinard M. (2011), Approche projective des angoisses et problématiques de perte en psychopathologie de l’enfant, Psychologie clinique et projective, Vol. 17-2011, 29-64.
  24. Chagnon J-Y, Houssier F. (2012), L’illusoire attente de la demande, Adolescence (Enfermement II), n° 4-2012, 919-933.
  25. Richard P., Chagnon J-Y (2013), Avant Propos : Perspectives Psy a 50 ans !…, Perspectives Psy, Volume 52, N° 1, janvier-mars 2013, 5-6.
  26. Chagnon J-Y, Durand B. (2013), Commentaire sur le texte de Roger Misès (1987) : « Articulation entre psychothérapie et éducation dans les cures institutionnelles », Perspectives Psy, Volume 52, N° 1, janvier-mars 2013, 45-47.
  27. Chagnon J-Y (2013), Comment rater la fin de l’adolescence et l’entrée dans l’âge adulte. L’infantile dans l’adulte, Revue Française de Psychanalyse, n° 2, Mai 2013, 433-445.
  28. Chagnon J-Y (2013), Avant Propos « Identifications et agressions sexuelles », Perspectives Psy, N° 2/2013, 125-126.
  29. Chagnon J-Y (2013), Qui est qui, qui agresse qui ? Traumatisme, passage à l’acte et identification projective à l’adolescence, Perspectives Psy, N° 2/2013, 134-139.

Articles dans revues sans comité de lecture

  1. Minotti J-L, Ressiguier M., Amar M., Chagnon J-Y. (1986), L’unité du soir. Une structure de soins décentralisée dans le cadre de la politique de secteur et de l’organisation des services sanitaires et sociaux sur le mode de la circonscription, La revue du secteur, Vol 1, n° 1, Janvier-Mars 1986.
  2. Chagnon J-Y (2001), Les mouvements psychiques contradictoires de la fin de la latence, Revue de l’Association des Amis du Centre Claude Bernard et de la Société de Psychothérapie de Groupe d’Enfants et d’Adolescents, n° 11 (L’enfant et le groupe à la période de latence), 8-15.
  3. Chagnon J-Y (2003), Note de lecture : L’hyperactivité infantile. Débats et enjeux, sous la direction de Jean Ménéchal, Le Carnet Psy, n° 78, Février 2003, 32-33.
  4. Chagnon J-Y (2003), Dysfonctionnement de l’autorité dans le cadre de la consultation parent-jeune enfant, Le journal des psychologues, n° 206, Avril 2003, 40-44.
  5. Chagnon J-Y (2003), Précocité intellectuelle, hyperactivité et évolution sociale actuelle, Le journal des professionnels de l’enfance, n° 25, Novembre-Décembre 2003, 67-69.
  6. Chagnon J-Y (2005), Latence du corps-Corps de la latence, Le journal des psychologues, n° 227, Mai 2005, 29-33.
  7. Chagnon J.-Y. (2006), Regard clinique sur les troubles des apprentissages, Le Journal des psychologues, n° 240, Septembre 2006, 31-34.
  8. Chagnon J-Y (2007), Apprentissages troublés?, SNUIPP Infos, n°55, Janvier 2007, 4-5.
  9. Chagnon J-Y (2008), La dangerosité d’un point de vue psychanalytique, Santé Mentale, n° 128, Mai 2008, 34-37
  10. Cohen de Lara A., Chagnon J-Y (2008), Les mécanismes de défense -1-, Psychomédia, N° 18, septembre 2008, 26-28.
  11. Chagnon J-Y, Cohen de Lara A. (2008), Les mécanismes de défense -2-, Psychomédia, N° 19, décembre 2008, 26-29.
  12. Chagnon J-Y (2009), La clinique des troubles instrumentaux aujourd’hui au regard du cas de Mélodie, Le Carnet Psy, n° 138, septembre/octobre 2009 (dossier coordonné par J-Y Chagnon et M. Emmanuelli : « Regards cliniques sur les troubles dits instrumentaux »),                         31-38.
  13. Chagnon J-Y, Cohen de Lara A. (2010), Faut-il s’inquiéter de la violence des enfants. Trouble des conduites : définition, épidémiologie, traitements, Sciences Humaines, 72-73.
  14. Chagnon J-Y, Estellon V. (2010), Los estados límites Dificultades clínicas e  instalación del dispositivo terapéutico, Actualidad Psicológica, Buenos Aires, année XXXV, No. 392.
  15. Chagnon J-Y (2013), L’école de Paris : bref historique, Le Carnet Psy, n° 169, 27-29.
  16. Chagnon J-Y (2013), Introduction à l’œuvre de Roger PERRON : parcours, apports, enjeux, Le Carnet Psy, n° 172. 
  1. Chagnon J.-Y. (2006), Dossier « Regards cliniques sur des troubles d’actualité », Perspectives Psy, Vol. 45, n° 4/2006, 314-352 (RACL).
  2. Chagnon J.-Y., Emmanuelli M. (2009), Dossier « Regards cliniques sur les troubles dits instrumentaux », 1ère partie, Le Carnet Psy, n° 137, juillet-aout 2009, 34-49 (RSCL).
  3. Chagnon J.-Y., Emmanuelli M. (2009), Dossier « Regards cliniques sur les troubles dits instrumentaux », 2ème partie, Le Carnet Psy, n° 138, sept-octobre, 2009, 23-49 (RSCL).
  4. Chagnon J.-Y. (2010), Dossier « Cliniques de l’extrême », Perspectives Psy, Vol. 49, n° 4/2010.
  5. Richard P., Chagnon J-Y (2013), Dossier Perspectives Psy a 50 ans, Perspectives Psy, Vol. 52, n° 1/2013.
  6. Chagnon J-Y (2013), Dossier « Identifications et agressions sexuelles », Perspectives Psy, n° 2/2013.

Chagnon J-Y (dir.) (2009), Souffrance psychique et phénomènes d’exclusion sociale chez les post- adolescents (18-25 ans), in Recherche/Action atypique et universitaire Capacibilité Inclusive, 23-40, http://www.capacibilite-inclusive.eu/rapport-d27etape-oct09/rapp-etape- finalise-du-29-oc-t09-doc-emmanuel-pour-format-pdf.pdf
Chagnon J-Y, Bernardeau C. (dir.) (2010), Définition et cadre de l’examen psychologique de l’enfant et de l’adolescent, Conférence de consensus en psychologie : L’examen psychologique et l’utilisation des mesures en psychologie de l’enfant, Paris, 25-26 Juin 2010.