Le statut de ce compte utilisateur est Approuvé·e

Cet utilisateur n'a encore ajouté aucune information à son profil.

La banalisation de la mort dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) : Conflits moraux et souffrance éthique des aides soignantes 

Au sein de l’EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes), la mort est circonscrite à ses seuls aspects biologiques. Elle est déréalisée et vécue comme un non-évènement expurgé de ses caractères individuels et collectifs. L’institution gérontologique en tant que structure biopolitique met en oeuvre la stigmatisation des vieillards handicapés et la désymbolisation de leur mort et forme un système où viennent s’imbriquer les dominations sociales, raciales et de genre. Or, si les procédures de l’institution fermée organisent la dénégation institutionnelle, la réalité de la mort est, elle, supportée dans son incontournable vérité par les travailleurs de proximité. Travailleurs  qui sont des travailleuses souvent issues de l’immigration et cheffe de famille monoparentale. Leurs mises en situation et leur souffrance morale sont occultées. Elles vivent dans le même temps le déni auquel elles participent et la confrontation au réel. Cette contradiction génère une dynamique collective de défense qui se révèle insuffisante pour réduire leurs conflits éthiques d’autant plus irréductibles que le secteur d’activité promeut des normes morales.

Axe de recherche : Psychodynamique du travail, subalternité, genre, éthique, care, vieillesse, mort

Directrice de thèse : Pr. Pascale Molinier

Contact : mo.muller@free.fr

 

Publications :

- Marie-Odile Muller (2012). Une médecine sans objet pour que vive l’Ehpad dans Médecine de la personne : Un manifeste collectif qui s’adresse aux médecins, soignants, malades et décideurs (ou ceux qui se pensent tels), coord. par Simon-Daniel Kipman, Editions Doin, pp. 187-202.

- Marie-Odile Muller (2015). L'agonie et la mort dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes dans Découvrir la médecine de la personne : Regards croisés, coord. par Simon-Daniel Kipman, Editions Doin, pp. 187-202. Pp. 57-80.

Communications :

- Marie-Odile Muller : « La désexualisation du corps des vieilles femmes»,  séminaire d'approfondissement en psychodynamique du travail coordonné par Pascale Molinier, UTRPP Axe3 Culture et institutions, 9 décembre 2016.

- Marie-Odile Muller  : « Mort, pas mort, mort » l’agonie dans les EHPAD, 1ère journée d'étude « Limites et liminarités », UTRPP Axe3 Culture et institutions, 24 mai 2016.

 

- Animation de la table ronde « Vieillissement et gestion de la mort en institution ». 2ème colloque de l’Observatoire francophone de la Médecine de la personne (OFMP), Poitiers, les 20 & 21 novembre 2015.