Le statut de ce compte utilisateur est Approuvé·e

Cet utilisateur n'a encore ajouté aucune information à son profil.

Fonction : doctorant
Année d’inscription : 2015
Directrice de la thèse : Pr Anne Bourgain
Axe 2 : Psychanalyse, psychopathologie et créativité
Titre : Scarifications, structure et jouissances

SOUTENANCE PREVUE EN 2018

Motif fréquent d’hospitalisation des adolescents, les scarifications sont régulièrement imputées à de multiples déterminismes : réaction au corps pubère, rite sacrificiel, autopunition, recherche d’héroïsme, reviviscence d’un traumatisme infantile, sentiment d’impuissance, envie de maîtrise…Cependant, l’objectif de cette thèse n’est pas de faire un nouvel inventaire des interprétations causales de la mutilation de ces sujets, mais de comprendre comment la marque sur la peau fonctionne structuralement. Notamment, une grille de lecture lacanienne décortiquera l’impact de la marque cutanée sur la structure psychique aux niveaux réel, symbolique et imaginaire. Une attention particulière sera prêtée à l’identification symbolique pour exposer la scarification comme tentative d’autonomisation.

2015-2016 Participation au séminaire doctoral de Mme Anne Bourgain et M. Gilbert Fabre.  Deux présentations sur mon travail de thèse : la première mettait en valeur la fonction des scarifications comme image qui empêche les associations symboliques à l’instar du « Schéma du voile » de Jacques Lacan, novembre 2015.

 

La deuxième présentation traitait la logique de la pratique perverse, et l’articulation de la perversion et la névrose, mars 2016.

 

Ce travail de thèse a été exposé également à la journée des doctorants en juillet 2016.

 

Séminaire du Pôle de psychiatrie, Hôpital de Gonesse.  Sur la jouissance de l’Autre et la jouissance phallique, février 2017.

Journée des doctorants, Univ. Paris 13, le 29 juin 2017.  Sur les fonctions réelle, symbolique et imaginaire de la scarification. 

 

Présentation au colloque "Que peut un corps" à l'Univ. Montpellier 3, le 30 juin 2017.  Le rôle de la scarification dans la structure borroméenne.